Paul invite les personnes a ce diriger vers le salon, le couple prend place dans le canapé.
La boisson coule a flot, Laure est un peu pompette,.
Betty dit
-Il fait chaud la chaleur est dure a supporter!
-OH oui sur enrichit ! Laure
Sans honte elle retire son top, ses seins sont mit en valeur par un soutien gorge a balconnets .
-Oh si j’oserai je le retirerai !qu’elle ajoute.
-Mais ne te gène pas ma chéri ! lui répond Paul;
Elle regarde le couple en souriant
-Je peux ???
-Mais bien sur ! qu’ils répondent en coeur.
Le soutien gorge tombe rapidement sur le sol,Paul passe derriere Laure et lui saisit les seins a pleine mains, il les masse, les pétri.
-Elle a de beau nichons ma femme hein et bien ferme en plus !
-Venez toucher !
C’est Betty qui s’approche et caresse les deux lobs mammaires.
-Effectivement ils sont bien ferme, pas comme les miens qui pendent un peu !
Laure les saisit.
Betty se cabre mais se laisse faire;
-Mets toi a l’aise Betty il fait trop chaud pour etre emprisonnée dans le carcan de tissus qui emprisonne nos seins.!
le femme sourit et obtempère.
Le chemisier et le soutien gorge de Betty rejoignent ceux de Laure sur le sol.
Laure la complimente sur la fermeté des seins, celle-ci se laisse caresser en souriant
Les pointes durcissent rapidement et se dressent.
Laure avance sa bouche sur la poitrine généreuse et gobe un mamelon Betty pousse un
Oh de plaisir;
Laure tète longuement le téton avant de passer a l’autre
Betty gémit, Paul et Jean ne quittent des yeux le spectacle que donnent les deux femmes
Paul se caresse a travers son pantalon
Jean a dégrafée sa ceinture, il transpire, il tire sur le zip de sa braguette et extirpe de son slip son membre tendu .
Laure cesse de téter et s’empare des lèvres de Betty, les langues se nouent, les salives se mêlent
Jean excité se branle doucement;
-Que c’est beau de voir deux femmes se gouiner !! qu’il dit en accélérant la branlette.

Les mains de Laure font glisser la jupe de Betty et accrochent au passage le tanga en dentelle
Maintenant Betty est nue fasse a Laure qui s’agenouille, elle lui embrasse le ventre et descend jusqu’a la vulve humide.
La langue monte et descend sur la fente, Betty couine comme un animal.
Ses huuum de bonheur encourage Laure.
Elle ecarte les grandes lèvres sort la perle et l’aspire Betty pousse un cri de satisfaction;
-Oh mon dieu !
Laure suce le bouton avidement, Betty se cabre et jouit dans la bouche de la vorace.
Laure quitte sa jupe et son string elle s’allonge sur le sol et demande a Betty de venir sur elle tête bêche.
Betty plaque sa bouche sur le temple trempé de Laure et aspire le jus qui s’en échappe.
La langue fouille le vagin profondément.
Laure geins et enfonce elle aussi sa langue au plus profond de Betty, les chattes sont en effervescence, le jus y est abondant..
Jean retire son pantalon il s’approche des deux femmes la queue raide comme du bois.
Il pose contre l’anus de sa femme son mandrin gorgé de sang il la prend par les hanches et pousse fortement;
Betty délaisse la chatte baveuse de Laure pour pousser un cri de douleur
-Aie.. non !!!
Mais le monstre s’enfonce en elle jusqu’a la garde, Jean donne de violents coups de reins
A chaque enfoncement Betty grimace.
Il la pilonne sauvagement pendant de longues minutes.
Betty jouit en giclant sur le visage de Laure, qui s’empresse d’avaler le nectars suave et odorant de Betty.

Paul crie
– Baise ma femme maintenant, vas-y elle en meurt d’envie!!

Betty s’écarte, jean se place entre les cuisses ouvertes de Laure et plante son engin noueux jusqu’aux couilles dans la chatte trempée.
Laure soupire fortement la chevauchée et terrible, les coups violents de boutoir font trembler Laure, qui râle a chaque coup de reins.
Betty a prit en bouche le membre de Jean elle le suce rageusement, elle lui presse les couilles d’une main de l’autre elle joue avec sa rondelle, elle enfonce deux doigts Paul grogne de plaisir elle le ramone tout en suçant le manche de chair

Paul se raidit et envoie plusieurs giclées de semence dans la gorge de Betty qui manque d’etouffer.
Elle retire le membre de sa bouche et avale le sperme épais jusqu’ la dernière goutte .
Jean défonce Laure énergiquement;
elle pousse des :
-Oui oui oui encore aaaaaaaaaaaaah ! elle jouit sous les assauts repetés
Jean infatigable, place les jambes de Laure sur ses epaules;
Et dirige son engin contre l’anneau ridé, il donne un brutal coup de reins l’anneau cede et avale petit a petit le mat noueux.
Laure est aux anges ses yeux sont révulsés sa bouche a un rictus, Jean la besogne comme un forcené, les coups sauvage qu’il donne font couiner laure comme une femelle piégée.
Betty s’empale sur la queue encore tendue de Paul, son corps monte et descend sur le mat gorgé de sang, elle grogne a chaque retombée de son corps sur la queue du mâle en rut.
Les deux femmes hurlent en meme temps de jouissance .

Jean avoue que son couple est adepte du libertinage et qu’il aimerai renouveler ça avant la fin des vacances.
Il propose de prendre les femmes en double a tour de rôle
Laure applaudit ;
-Oh oui deux bites en moi ouuuah j’adore !!
Betty demande a etre fistée avant
Paul ce propose pour le faire
-Oui a sec elle adore ! ajoute Jean.
Betty s’allonge sur la table basse et ecarte largement les cuisses.
Paul introduit un a un ses doigts dans la chatte gourmande et pousse en faisant des demi-rotations .
-Ouaaaaaaaaaah !
fait Laure en voyant la main s’enfoncer jusqu’au poignet.
Betty a la bouche grande ouverte elle halète fortement.
-Vas -y ferme le poing et ramone la violemment c’est le moment !! Dit Jean;
A la limite de la déchirure la chatte distendue subit le poing, les vas et viens sont brutaux
Betty grogne ses râles rauques montrent qu’elle prend un pied d’enfer.
Son corps est secoué de spasmes violents, elle a orgasme sur orgasme.
Enfin Paul la libère.