Je suis une femme de 42 ans qui aime le sexe libertin et qui fait tout pour faire des rencontres coquines. Je me suis inscrite sur le forum du blog union.fr et j’ai pu faire la connaissance de couples sympas qui m’ont donné plein de bons lieux pour des bons plans libertins sur Paris. Je vais vous raconter ce que j’ai fait le week-end dernier.

Vers 22 h, je suis partie de chez moi pour me rendre dans un sexshop de la capitale. J’étais vêtue d’une petite robe courte, de bas noirs, d’un petit haut transparent et de jolies chaussures à talons. Je suis entrée dans le sexshop que m’avait conseillé un couple du , et dès mon arrivée, les yeux se sont tournés vers moi. Les femmes seules dans les sexshops sont rares. J’ai commencé à déambuler dans les rayons de ce grand sexshop et je me suis arrêtée devant la vitrine des sextoys. Je les ai regardés et manipulés jusqu’à ce que le vendeur vienne me voir pour me conseiller. Il était charmant et je lui ai fait du rentre-dedans. Le gars me regardait sous toutes les coutures et je voyais bien que je l’excitais. Je lui ai dit que j’étais bouillante et que j’avais très envie de sucer de la bite.

Le gars m’a dit d’attendre ici et est passé dans tous les rayons pour parler aux hommes présents dans le sexshop. Très vite, je me suis retrouvée entourée de quatre mecs avec des bosses sous leurs pantalons. Je me suis mise à bouger et à tâter leurs queues. J’ai bien précisé dès le début, que je ne voulais pas de rapports, mais juste faire des fellations. Une fois cet éclaircissement fait, je me suis agenouillée en plein milieu du sexshop et j’ai touché leurs bites dures. Elles étaient enfin sorties de leurs prisons de tissu et je les aie malaxées. Certaines étaient plus grosses que d’autres, mais elles me faisaient toutes envie. J’ai pris dans ma bouche le premier tout en branlant les autres. Les gars me touchaient en même temps et je sentais ma culotte qui s’imbibait au fur et à mesure de mouille jusqu’à ce que le trop-plein dégouline le long de ma cuisse. Le premier m’a fait comprendre qu’il allait jouir et m’a demandé où il pouvait expulser son sperme. J’ai ouvert mon chemisier et lui ai approché mes seins afin qu’il puisse se soulager dessus. De longues giclées de sperme chaud se sont écrasées sur ma poitrine. Le gars a remballé sa bite et s’est barré. Les trois autres sont restés et j’ai fait des pipes goulues à la chaîne tout en malaxant les couilles de mes fans d’un soir. Je passais d’une bite à l’autre et laissais ma salive sur chaque queue avant d’y revenir pour les engloutir en gorge profonde. J’ai fait jouir les mecs chacun leur tour sur mes seins qui devenaient inondés de foutre. Les gars m’ont remerciée et sont partis. J’allais me relever lorsque le vendeur a mis sa main sur mon épaule et sa queue dans ma bouche. J’étais excitée comme une truie de cette mini domination et je lui ai fait la plus belle pipe de la soirée. Le gars a fini par expulser son sperme sur celui des autres.

Il m’a aidée à me relever et m’a dit que je pouvais revenir quand je le voulais. Il m’a offert le gode que je regardais juste avant cette séance de pipes à la chaîne. Je suis rentrée chez moi, souillée du sperme de 5 inconnus et je me suis masturbée afin d’atteindre un puissant orgasme. Je me suis endormie en repensant à cette orgie de bites que je venais de sucer dans un sexshop de la capitale.