Attirée par le charisme de cet homme  grisonnant qui pourrait être son grand père, Manon cherche par tous les moyens de le séduire.
Un jour que celui-ci revenait les bras chargés de paquets, elle propose de l’aider a les porter jusque chez lui, ravi il accepte.

Manon, juchée sur de hauts talons donne l’impression d’Être très grande, ses longs cheveux qui lui caressent les épaules et ses formes généreuses, attirent les regards aussi bien des hommes que des femmes.

Du haut de ses vingt et un ans, insouciante elle croque la vie à belles dents.

Les voila arrivés, Monsieur Léman l’invite a s’asseoir et lui propose un verre, souriante elle accepte.
La conversation bat son plein, Manon l’amène petit a petit sur le sexe;

Un peu gêné, il tente d’esquiver les questions qui deviennent de plus en plus olé olé.

Manon est assise face a lui sur le canapé,sa jupe courte découvre largement ses magnifiques jambes.
Monsieur Léman est mal a l’aise, il se racle la gorge et reprend un verre pour cacher son émotion.
Manon remarque son émoi, et passe a la vitesse supérieur,elle croise et décroise ses jambes en veillant bien a découvrir au maximum le haut de ses cuisses.

Le vieil homme ne peut détacher ses yeux des jambes qui s’ouvrent et se referment au grès de l’aguicheuse.
Il voit très nettement le string rouge que porte  la jeune  fille..

Manon  fixe le vieux  monsieur, et lui sourit, il est rouge comme une pivoine, il ravale sa salive ses yeux brillent, un bosse commence déformer son pantalon..

Très gêné, Il tente de la cacher en posant ses mains dessus.

Manon  lui jette un regard lubrique  et écarte les cuisses un maximum.

– Mamaaannoonn !! je  je vois ta culotte, ferme les jambes stp., je ne suis qu’un homme après tout !

Manon remonte sa jupe jusqu’à la taille .

Mes cuisses ne sont pas belles monsieur Léman ! qu’elle dit en riant.

– Manon cela me gène, je t’en prie cesse  ce petit jeu !

Elle se lève et approche du vieil homme.

-Je vous fais peur ?

-Non mais … cela m’excite !

Il retire ses mains  et fait remarquer a la jeune fille qu’il  a un érection.!

-Oh oh le vilain Léman il bande le cochon!!

Elle pose sa main dessus et frotte le manche  a travers le pantalon.

-Manon   nooon !!

Ooh oui Paul, tu en as envie !

Le membre augmente dans le carcan de tissus, elle fait sauter  un a un les boutons de la braguette, et extirpe le manche énorme, le gland  violacé est impressionnant.

– Oh ! mais tu as une belle queue Paul !

Elle commence a branler l’engin, Paul lui dit.

-Tu as ce que tu voulais ma petite salope hein !!

-Oui Paul ça fait longtemps que je voulais ta queue, j’en rêvée la nuit de ta bite!

Elle pose ses lèvres sur le cèpe et le suçote, elle l’avale lentement,et s’arrête a mi-chemin,  d’un main elle triture les couilles pleines, Le vieux ferme les yeux.

Elle revient sur le gland, titille le frein et lèche le méat qui suinte,elle gobe le champignon énorme et le tète avidement, Paul geint de bonheur;

Il se raidit et envoie dans la gorge de la suceuse son sperme épais en poussant un râle de délivrance.

– Oh avale ma chérie, ça fait tellement longtemps que l’on ne m’a pas sucé que je ne savais plu que c’était aussi bon !

Manon avale jusqu’a la dernière goutte le jus épais de Paul.

Elle se place a califourchon sur lui, écarte son string  saisit d(un main le pieu et s’empale .sur la bite encore raide.

Elle monte et descend sur le pal, elle agite son bassin,Lui la tient par la taille et tire pour que l’empalement soit total.
Manon grogne le membre large et pais lui procure un immense plaisir, elle gémit a chaque descente de son corps sur le manche de chair.

Elle se crispe et hurle   .

-Paaaaaaaaaaaul je jouiiiiiis !

Elle gicle abondamment sur les couilles du mâle, il lui donne encore quelques violents coups de reins avant de la des-arçonner;

A suivre