Après une journée de travail suivant le matin et avoir vue ma voisine assise sur les marche de son patio en robe de nuit je ne pouvais m’empêcher de penser à ce que j’avais eu le plaisir de voir, même à l’occasion je me masturbais jusqu’au moment de mon éjaculation en pensant a ma voisine nue. Puis un soir lors d’une journée pluvieuse, ma femme travaillait jusqu’à 20h00 et nous soupions entre garçons, mes fils et moi. Après le soupé j’allais coucher mon plus jeune fils durant que mon plus vieux allait prendre une douche, j’allumais la lumière de la cuisine et commençait a laver les plats, puis du coin de mon œil je remarquais une silhouette je me retournais et vis ma voisine qui sortait son chien, elle regarda vers moi puis entra chez elle, elle venait d’arriver de son travail, habillée très bien et sexy mais je ne la voyais plus, puis soudain la revoilà devant sa porte patio mais maintenant habillée dans sa robe de nuit blanche, les boutons  devant de sa robe de chambre étaient détachés jusqu’au centre de ses seins, me donnant ainsi accès au  coté de ses seins, elle sortit à l’extérieur sur son patio et une petite pluie tombait dehors. Elle commença à jouer avec son chien se pliant les genoux pour descendre flatter son animal, en ce geste elle écarta ses jambes, elle me regarda et moi je contemplais son entre jambe, je voyais ses lèvres roses et son petit minou rasé au dessus de son vagin, mon excitation était au maximum, je la regardais se dévoiler et elle me regardait pour être sûr que je la regarde. Elle se leva, prit une balle et la lança au fond de sa cour, ce geste de lancer la balle laissa ses seins bouger d’un coté à l’autre et j’étais persuadé que ses seins allaient sortir du haut de sa robe de nuit. Je les regardais sauter dans sa robe de nuit et sentais du même coup mon pénis devenir très dur, puis le chien revient avec la balle, ma voisine qui est face à moi me regarde droit dans les yeux et elle se penche sans plier ses genoux me dévoilant ainsi ses beaux gros seins. Je les vois complètement, même ses mamelons rosés, elle me regarde puis regarde dans sa robe. Elle se relève et relance la balle et lorsque le chien revient ma voisine continue son petit jeux, puis en me regardant, elle rattache les boutons de sa robe de nuit et entre à l’intérieur de sa maison. Je voulais tellement que sa n’arrête pas, puis je la voie passer devant sa porte patio et remarque qu’elle a toute attacher ses boutons jusqu’au collet puis je vois son mari qui arrivait de son travail ainsi que ses garçons, toute sa famille étais arrivée, moi j’attendis que mon fils sorte de la douche et j’allais dans la toilette pour me masturber, ma queue était si dure et toute mouillée, je fermais mes yeux en repassant ce qu’il venait de se passer. J’étais tellement excité que ma queue glissait dans ma main et mon éjaculation fut très forte, mon sperme sortait presqu’autant que lorsque j’étais jeune .

Le lendemain matin après le départ de ma femme, je vais à la cuisine me préparer un bon café, j’aperçois ma voisine qui lave les fenêtres de sa porte patio, je la regarde et elle me voit puis d’un mouvement elle s’appuie dans la porte patio, écrasant ses seins contre la fenêtre, l’excitation renaît en moi comme la veille. Je ne sais quoi faire, elle se retire de devant la porte patio, je suis déjà dur et je vais encore dans les toilettes et commence à me masturber puis j’arrête, je suis trop excité, j’enfile ma robe de chambre et me place devant ma porte patio, je veux qu’elle me voit. Je la vois venir au loin puis je la vois s’arrêter, elle me regarde mais n’avance plus et elle se retourne et je ne la vois plus… je me retire devant la porte et ne comprend plus rien… qu’est-ce qu’elle veut de moi ?

Depuis ce temps plus rien sauf a quelques occasions mais moi je rêve du moment où elle recommencera .